Les meilleurs avocats au Québec


Il n’existe pas un bottin des meilleurs avocats au Québec. Alors, comment trouver les meilleurs avocats(es) du Québec en droit de la famille, en droit criminel, en droit civil ou dans tout autre domaine de droit ?

Le bottin des avocats compte plus de 25 000 professionnels au Québec. En l’absence d’un classement officiel ou de guides populaires tels que le Palmarès annuel des écoles, il est difficile pour les citoyens de déterminer qui sont les meilleurs avocats et comment les évaluer.

Verreau Dufresne Avocats vous explique que les meilleurs avocats du Québec ne sont pas nécessairement ceux qui coûtent le plus cher ou ceux qui ont gagné le plus de procès. Chaque client a des attentes envers son avocat. Les meilleurs avocats sont notamment ceux qui répondent le mieux à vos attentes et à vos besoins.

Voici donc 5 astuces pour vous guider dans le choix de votre avocat.

ASTUCE # 1 : une rémunération adaptée

Saviez-vous qu’en 2017, la Cour supérieure du Québec s’est penchée sur la situation d’un cabinet d’avocats qui facture l’équivalent de 2 000 $ par heure à ses clients ? (2017 QCCS 200).

La facturation des services professionnels de l’avocat en fonction d’un taux horaire est très répandue au Québec. Les taux horaires varient considérablement. La majorité des avocats vont facturer entre 100 $ et 500 $ l’heure.

Plusieurs facteurs expliquent une telle disparité, notamment la localisation et la taille du cabinet, le nombre d’années d’expérience de l’avocat et le type de clientèle du cabinet (entreprise, institution, organisme gouvernemental, personne physique, etc.).

Chose certaine, l’avocat qui facture 800,00 $ de l’heure doit absolument posséder une expertise et une efficacité plus importante que la majorité des avocats dans un domaine de droit donné, à défaut de quoi, il risque de n’apporter aucune plus-value à son client.

Par exemple, l’avocat spécialisé en droit d’auteur qui facture au taux de 800,00 $ de l’heure n’apportera pas de plus-value à son client qui le mandate également pour son recours en vices cachés. En effet, le taux horaire de l’avocat est justifié par son expertise en propriété intellectuelle, laquelle ne sera d’aucune utilité dans ce type de recours.

Votre avocat doit avoir un tarif horaire adapté à votre situation financière, aux montants en jeu, à la complexité du dossier et à l’expertise requise pour le traiter.

Anecdote : un client nous rencontre. Il a mandaté un grand cabinet de Québec pour une action de 75 000,00 $. Le client souhaitait avoir LE meilleur avocat. Le résultat est déconcertant. Le compte d’honoraires s’élève à plus de 90 000,00 $ et le procès n’a pas encore eu lieu !

Bien qu’exceptionnelle, cette situation n’en est pas moins réelle. Il s’agit d’un exemple concret d’un avocat qui n’a apporté aucune valeur ajoutée à son client.

ASTUCE # 2 : un avocat innovateur plutôt que conservateur

La profession juridique est souvent associée au conservatisme, notamment en ce que les avocats et le système de justice n’évoluent pas au rythme de la société et des technologies.

Les meilleurs avocats au Québec connaissent non seulement le droit, mais également leur marché et leur clientèle. Ils adaptent continuellement leur pratique afin de bien répondre aux nouvelles attentes des clients en matière de justice.

Trop d’avocats facturent à leurs clients les coûts de tâches et de services professionnels qui peuvent être automatisés grâce aux nouvelles technologies.

Les meilleurs avocats peuvent souhaiter partager leurs connaissances juridiques avec leurs clients par le biais d’articles informatifs vulgarisés sur le Web ou encore, limiter la quantité de paperasse au profit de dossiers numériques pour un traitement plus rapide des dossiers. Ils peuvent utiliser des clouds sécurisés, des tablettes ou des ordinateurs portables pour assurer de meilleures disponibilités pour leurs clients, en tous lieux et en tout temps.

L’avocat qui connait les attentes de ses clients et qui a une pratique moderne sera non seulement plus efficace, mais il sera également plus créatif et audacieux dans la recherche de solutions et dans la mise en œuvre de stratégies. Il utilisera par exemple Google et le Web pour parcourir le monde à la recherche d’une façon différente et originale d’orienter ou de régler ses dossiers.

ASTUCE # 3 : un avocat qui s’exprime clairement

Les citoyens du Québec déplorent le nombre de lois ainsi que l’utilisation d’un vocabulaire complexe et spécifique au monde juridique.

C’est pour comprendre leurs droits et leur situation que les citoyens retiennent les services d’un avocat. Depuis quelques années, les clients ont de grandes attentes de vulgarisation, d’apprentissage et de partage de la connaissance juridique dans la relation avocat-client. L’avocat d’aujourd’hui doit donc utiliser un langage accessible pour satisfaire sa clientèle.

Voici un extrait d’une opinion juridique préparée par l’ancien avocat de l’une de nos clientes, dont l’extrait est fourni avec les consentements requis.

 « Par conséquent, nous sommes d’avis que l’événement imprévu et soudain constitue un novus actus interveniens qui brise la causalité entre l’omission alléguée et le préjudice corporel subi, la faute initiale n’ayant plus aucun rôle causal ».

Cette opinion juridique est rédigée pour un lecteur initié du droit. Il ne s’agit pas du langage accessible que l’avocat d’aujourd’hui doit utiliser pour répondre aux attentes de ses clients.

D’ailleurs, dans le cas précité, notre cliente a décidé de retenir les services de notre cabinet, insatisfaite d’avoir payé à son ancien avocat une somme de 1 800,00 $ pour un document qu’elle ne comprend pas.

Les meilleurs avocats du Québec doivent avoir non seulement un souci mais également une facilité à vulgariser le contenu juridique au bénéfice d’une excellente compréhension par leurs clients.

ASTUCE # 4 : un avocat compétent

Les meilleurs avocats en droit civil québécois ne sont pas nécessairement les meilleurs avocats en droit criminel. Il importe de vous renseigner sur les domaines de pratique de l’avocat que vous sollicitez.

Certains avocats sont plutôt généralistes, d’autres sont spécialisés dans un domaine précis. Ces derniers interviennent généralement dans des dossiers de grande envergure ou dans des dossiers qui réfèrent à des lois bien particulières. Dans tous les cas, ces deux catégories d’avocats présentent des avantages et des inconvénients.

De façon générale, les avocats les plus spécialisés bénéficient de connaissances très poussées dans leur domaine. Malheureusement ils auront souvent moins de latitude pour vous représenter dans d’autres domaines de droit. La relation avocat-client est donc plus souvent limitée aux dossiers qui relèvent de son strict champ de compétence.

Ceux qui ont un dossier dans un domaine de droit plus traditionnel et ceux qui ont des besoins juridiques récurrents dans différents domaines de droit pourraient avoir un intérêt à se diriger vers un avocat plus généraliste ou à défaut, un cabinet de proximité offrant plusieurs avocats spécialisés qui ensemble, pourront desservir la clientèle dans la majorité des domaines de droit.

ASTUCE # 5 : un avocat axé sur l’expérience-client

Le service à la clientèle est la principale priorité stratégique de 86% des cabinets d’avocats canadiens, selon l’étude Plein feu sur les services juridiques (2015) de la firme Deloitte. Les meilleurs avocats au Québec ont à cœur de vous offrir un service exemplaire.

Les écarts dans la qualité du service à la clientèle peuvent être considérables d’un cabinet d’avocats à l’autre. Certains avocats pratiquent seuls ou ont une approche plus conservatrice du droit. Ceci peut avoir une incidence sur la qualité du service à la clientèle.

Quelques facteurs favorisent un service à la clientèle de qualité:

  • La qualité du personnel
  • Les valeurs du cabinet
  • La structure organisationnelle du cabinet
  • La saine gestion des dossiers
  • L’utilisation d’outils technologiques efficaces

Certains avocats rendent rarement des comptes à leur clients et donnent l’impression de faire « cavalier seul », ce qui est parfois un avantage aux yeux des clients qui tentent d’oublier le dossier au quotidien. D’autres avocats misent plutôt sur la collaboration et consultent leurs clients systématiquement pour les différentes stratégies et décisions.

À vous de voir l’approche qui vous convient et d’en discuter avec votre avocat en début de dossier. L’avocat qui adapte sa pratique à vos exigences particulières est peut-être le meilleur avocat pour vous !

Vous avez trouvé votre avocat ? 

Nous vous invitons à consulter nos 10 astuces pour arriver mieux préparé à votre première rencontre avec un avocat.

Contactez-nous (418) 476-2121

Verreau Dufresne Avocats met à votre disposition une équipe d’avocats en droit civil, en droit des affaires et en droit criminel. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information sur nos services.


Note : Les informations présentées ci-dessus sont d'ordre général et ne constituent pas des conseils juridiques. Afin d'obtenir un avis sur votre situation juridique particulière, n'hésitez pas à communiquer avec l’un de nos avocats de Québec, Lévis ou Montmagny.

Stéphane Verreau Verge
Me Stéphane Verreau Verge

Me Stéphane Verreau Verge est fondateur et associé du cabinet. Il est récipiendaire du Mérite Innovations-Accès justice, une prestigieuse distinction remise par le Barreau du Québec pour reconnaître ses innovations dans la pratique du droit. Également, il a remporté le prix du Jeune Barreau de Québec lors du Gala des Maîtres 2017. Finalement, il a été nommé par le média juridique Droit Inc. avocat productif 2016 et nominé au palmarès des 15 avocats de 2016, parmi l'ensemble des avocats du Québec. Me Verreau Verge a acquis d'excellentes aptitudes de plaideur en matière de litige civil et commercial.


Articles récents



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *